Pair aidance en itinérance

Daniel (à gauche), pair aidant, sur le terrain en mars 2021.

Contexte

Les personnes en situation d’itinérance rencontrent plusieurs barrières d’intégration sociale et d’accès aux soins de santé. L’entraide par les pairs est une approche efficace en contexte d’itinérance, de santé mentale et de dépendance. Le partage d’expériences communes est un élément-clé favorisant le lien de confiance entre les pairs et les personnes en situation d’itinérance, surtout dans des situations de marginalité ou de discrimination où ces liens sont difficiles à établir avec les professionnels. Malgré tout, la pair-aidance reste peu accessible au Québec, particulièrement dans les milieux cliniques. 

 

Objectifs

Depuis 2020, notre équipe a adapté le modèle Communauté soignante en intégrant un pair avec une expérience vécue de l’itinérance dans une équipe de soins de première ligne (CLSC des Faubourgs du CIUSSS Centre-Sud, à Montréal). Déployé en plein cœur de la pandémie, ce projet a démontré des bénéfices sur : 1) le rôle des pairs en tant que modèle d’espoir; 2) la création de ponts entre les équipes cliniques et communautaires; 3) l’acceptabilité du travail avec les pairs au sein des équipes cliniques, menant à une pérennisation rapide du projet par le milieu une fois la recherche initiale terminée. 

La deuxième phase du projet (2022-2025) vise à soutenir la création d’une équipe élargie de pairs en itinérance, incluant un volet femme et un volet autochtone. 

Pour plus de détails, nous vous invitons à lire le rapport sommaire du projet ici.

Vous pouvez également visionner notre dernier webinaire à la Chaire de recherche sur la réduction des inégalités sociales de santé.

© 2019 – Chaire de recherche du Canada sur le partenariat avec les patients et les communautés | Website by: MixoWeb